La respiration cellulaire consciente

La respiration cellulaire consciente est une nouvelle façon de vivre en observant la circulation du prana à travers nos corps énergétiques et notre corps physique.

Le prana, c’est l’énergie vitale…

Il contient l’Amour, la Vie, la Connaissance…

Le simple fait d’être conscient de cette circulation nous permet de retenir le prana dans nos cellules. Sans cette conscience, le prana se contente de circuler normalement dans nos corps comme dans toute chose.

Avec la conscience de cette circulation, nous captons le prana et nous l’utilisons pour notre transformation. C’est ce qu’on appelle l’osmose pranique.

Pour en savoir plus, tu peux:

  • continuer ta lecture
  • lire l’extrait du livre Le nouveau monde en cliquant ici.
  • voir la vidéo de Reine-Claire sur la respiration cellulaire consciente simplement en cliquant ici.
  • écouter le CD Respiration consciente guidée avec Gaal en cliquant ici
  • te procurer le livre Le grand jeu de la respiration cellulaire consciente en cliquant ici.
  • te procurer la version audio des 31 respirations guidées du Grand jeu de la respiration cellulaire consciente en cliquant ici.

La respiration cellulaire consciente n’est pas un exercice.

Il faut distinguer cette respiration consciente des nombreux exercices de respiration proposés par diverses méthodes de méditation; c’est pourquoi nous l’appelons respiration cellulaire.

Contrairement aux exercices, la respiration cellulaire ne requiert pas l’arrêt de nos activités dans le but de s’isoler, se recueillir et s’exécuter.

D’ailleurs, elle ne se « fait » pas, elle s’observe, ce qui nous permet de continuer de vaquer à nos occupations quotidiennes, qu’elles soient physiques ou intellectuelles.

Par exemple, tout en écrivant ce texte, je suis consciente de la circulation du prana en moi. De plus, cette respiration est complètement indépendante de la respiration physiologique.

Voici comment nos Guides nous l’ont décrite :

La respiration consciente est basée sur l’observation du phénomène de l’échange pranique en profondeur, et ce, jusqu’aux cellules. Le cerveau humain doit se débrancher de sa fonction normale de vouloir « faire les choses ».

La respiration physiologique ne doit pas être utilisée comme moteur de la respiration consciente. Ce sont deux aspects complètement différents de la respiration de l’être humain, bien qu’ils soient reliés jusqu’à un certain point, puisque vous vivez sur deux plans en même temps, puisque vous êtes alimentés par deux sources d’énergie en même temps.

Plutôt que de se centrer sur la respiration physiologique normale, ceux qui ont besoin d’un support peuvent nourrir leur mental avec l’exercice suivant :

Visualisez des cercles concentriques qui émanent de votre cristal intérieur et qui se répercutent sur tout votre champ énergétique, pour revenir au centre de votre être, l’île centrale. De là, la lumière repart et rayonne vers l’extérieur en passant à travers toutes les couches de votre être.

C’est un mouvement de va-et-vient, comme une pulsion lumineuse. Cette visualisation vous aidera grandement à observer l’échange pranique, c’est-à-dire à respirer consciemment.

Respirer consciemment, c’est prendre conscience de cette autre moitié de vous-même qui vit, qui respire d’une façon différente, qui est nourrie d’une façon différente. L’éveil à ces connaissances vous permet d’habiter avec plus de facilité votre corps physique.

Le corps humain est ainsi fait : d’abord de lumière, ensuite de matière. La lumière que vous activez en vous réveille votre matière, la rend plus sensible à toutes les fluctuations énergétiques provenant soit de votre nourriture matérielle, soit de votre nourriture énergétique.

Vous êtes nourris de toute part. Selon votre conscience, vous pouvez oui ou non absorber ces substances qui vous traversent à tout instant, qui sont là disponibles pour vous, pour construire votre temple de lumière, votre corps physique.

Prenez cet instant pour respirer profondément l’univers qui vous habite, la lumière qui s’y trouve en attente. Le fruit de votre travail doit être cueilli à l’intérieur de vous, en respirant la lumière qui habite maintenant vos cellules.

La lumière ne doit pas être absorbée seulement de l’extérieur ; vous en êtes aussi la source. Cette connaissance permet à vos cellules de s’activer un peu plus, en prenant conscience de la provenance, de la source de la lumière dans les deux sens : c’est un mouvement de va et vient cellulaire.

La matière qui devient lumière a de plus en plus besoin de lumière, de moins en moins de matière.

Prenez le temps de respirer en conscience le prana, le moteur de votre nouvelle vie.

Vos corps ont besoin de prana pour supporter la Vague d’Amour qui s’en vient. Ils doivent être affaiblis au niveau matériel et enrichis au niveau de la lumière. Ils doivent avoir une densité variable. C’est pourquoi nous vous demandons constamment de respirer consciemment.

Faites-le simplement, c’est de l’intégrer à votre vie qui est important. Ainsi la lumière s’incarne, devient active dans la matière et peut s’exprimer dans le monde concret, dans les vibrations lourdes, en passant par le canal que vous êtes devenus, que vous incarnez. La simplicité vous habite alors car vous savez qui vous êtes.

Demeurez ce canal actif. Respirez consciemment.

Respiration et transmutation cellulaire

Pour comprendre le rôle de la respiration dans la transmutation cellulaire : voyez la vidéo de Reine-Claire sur la respiration cellulaire consciente simplement en cliquant ICI.

Il y a quelques années, les participants aux stages m’entendaient souvent répéter que la respiration cellulaire consciente était « dangereuse ». Cette affirmation s’adressait à ceux qui ne voulaient pas de changements dans leur vie.

Je leur signifiais par là que cette respiration est à la base de la transmutation cellulaire et qu’elle permet à la matière de changer rapidement, comparativement au processus lent de l’évolution biologique. Par conséquent, il vaut mieux ne pas la pratiquer si on ne veut pas vivre de changements profonds.

Ne vous étonnez pas si, même après plusieurs années de travail, vous n’êtes pas encore en mesure d’en donner une définition claire ou que vous avez du mal à la pratiquer au quotidien : votre matière émotive et mentale résiste et vous fait occulter toutes les clés qui peuvent la transformer.

C’est passionnant de découvrir à quel point le véhicule terrestre a été codé pour se protéger du changement.

Transmuter la matière, c’est un travail de titan.

Respirez consciemment maintenant…

et relisez cette information avant de retourner à la visite du site. Prenez le temps de bien intégrer qu’il ne s’agit pas d’un exercice.

Lorsque vous reprendrez votre visite, faites l’expérience de lire un paragraphe normalement, puis de le relire avec cette conscience de la circulation du prana dans votre être.