La Cellule via Zoom : mode d’emploi

7. Qui regarder ?

Les yeux sont l’autoroute du cœur

Durant la Cellule en présence physique, les yeux jouent un rôle très important! Voici ce qui est écrit à ce sujet dans Chantons pour la Terre, les Cellules du Gaiayoga :

Pendant les chants, tu laisses circuler l’énergie d’Amour en regardant un participant dans les yeux […]. Les yeux sont l’autoroute sur laquelle circule l’énergie d’Amour, de cristal à cristal. Tu la laisses circuler tout en restant conscient de la présence du cristal central.

Mais que faire quand ce n’est pas encore possible, et qu’on est tout/e seul/e devant son ordinateur ? Cet autre extrait de Chantons pour la Terre nous donne une piste :

Lorsque tu n’as personne à regarder […] tu gardes les yeux ouverts en te centrant sur le cristal au milieu du cercle […]

Autrement dit, quand tu participes sur Zoom, sois très conscient/e de ce qui se passe sur le plan énergétique. Tout en regardant le groupe de l’École de vie consciente sur ton écran, souviens-toi que dans l’autre dimension, il n’y a ni temps ni espace, et ressens la connexion avec le cristal central du groupe que nous formons.

Ne te laisse pas influencer par les aspects technologiques : impose le calme à ton corps mental et ton corps émotionnel, donne la priorité à la conscience de l’Unité. Laisse-toi vivre l’union consciente avec le Tout.

Mais ce n’est pas tout

Dans Chantons pour la Terre, on nous dit aussi :

C’est un regard dépersonnalisé : tu ne cherches ni à entrer en contact avec la personne que tu regardes, ni à lui envoyer de l’amour, ni à en recevoir. […] et tu n’accordes pas d’impor­tance à ce que tu peux voir ou ressentir concer­nant cette personne. […]

Et plus fondamentalement :

Au début, il se peut que tu aies de la difficulté à soutenir le regard des autres participants. Chaque fois que tu fais l’effort de surmonter cette difficulté, tu aides le cristal central à s’épurer.

Faire quelque chose d’inhabituel ou d’inconfortable joue donc aussi un rôle essentiel… Mais là aussi, que faire quand on est seul/e ?

Regarde-toi !

Bien avant qu’on parle de confinement ou de pandémie, la réalité des hivers québécois obligeait parfois les gens bloqués chez eux par les tempêtes de neige à participer à distance – sans Zoom, juste avec l’intention.

Reine-Claire suggérait alors aux personnes isolées de prendre un miroir et de se regarder elles-mêmes dans les yeux.

Nous nous voyons souvent dans des miroirs, mais il est rare que nous prenions le temps de regarder autre chose que notre simple apparence physique…

Ce contact plus intime avec nous-même, dans la conscience de l’Unité, avec le soutien des chants ou mantras, peut autant ouvrir une autoroute de connexion intérieure que nous faire vivre un certain inconfort.

Mais une chose est certaine : c’est une expérience profonde…

Essayeras-tu mercredi prochain ?

Article précédent : 6. Laisse respirer les chants
Article suivant : à venir…