Le camp d’été Alao Saya 2022 à distance

Nous étions 18 personnes, réunies à l’École de vie consciente du 5 au 12 août pour le camp d’été Alao Saya.

Lors de la première rencontre de groupe le vendredi soir, autour du feu, un thème s’est imposé : la communauté cosmique.

À travers les différentes activités d’intégration et les échanges durant les rencontres de groupe, nous avons exploré ce que ces mots signifiaient pour chacun et chacune d’entre nous, et comment nous pouvions permettre à cette conscience élargie de l’Unité d’affecter concrètement notre vie.

Et à distance ?

Comment résonne-t-il pour toi, ce thème de la communauté cosmique, par rapport à ce que tu as vécu de ton côté, durant le camp et pendant les jours qui ont suivi?

Le dessin ci-contre nous a été envoyé par Carolina, qui a participé au camp en personne pendant les 4 premiers jours et qui a terminé à distance. À son retour à la maison le lundi soir, elle a retrouvé ce dessin qu’elle avait fait avec son fils Naël (5 ans) le premier jour du stage, avant de venir nous rejoindre. Son commentaire : « Nous étions déjà en contact avec le thème de la communauté cosmique! »

Voici quelques autres témoignages de celles et ceux qui ont fait l’expérience de vivre leur propre stage à distance.


Laure de France nous partage le message reçu de son Guide le premier jour du stage (vendredi 5 août) en fin de journée :

A la montagne, je m’assois avec vous. 17h30-19h30. Gros orage. Abritée.

Message:

La tempête se lève. Vous créez un centre de paix, un hameau qui respire avec le cristal de la terre pour toute l’humanité. Un Cœur centré. L’œil du cyclone. Vous agissez pour la paix par votre calme cellulaire, votre engagement, et surtout votre union, votre communion… agissante.

Créez le calme en vous. Rejoignez-vous très concrètement dans cet espace du cœur, non soumis à l’espace et au temps humains. Prenez vraiment le temps d’installer la présence, d’habiter le temple, le vôtre… et le temple collectif du groupe.
Rejoignez le groupe. Sentez-le. Prenez le temps de le laisser agir… en vous… sur tous… et sur le monde.

Prends le temps de ressentir, de noter tes ressentis, de partager par le Cœur en silence et parfois par message internet en mots.

Il y a beaucoup de silence-communion à vivre ensemble, à partager, à laisser infuser. Prenez le temps. Et prenez le temps de vivre cette présence dans vos quotidiens au cœur de vos relations.
Bon stage.

Suite et fin :

J’ai ressenti beaucoup de joie et la sensation très concrète d’être avec vous. De passer par un tunnel dans mon Cœur. Et aussi, de créer des passerelles de lumière entre nos différents coins du monde.

Laure nous a réécrit l’avant-dernier jour du stage :

Je partage avec vous un ressenti et des petites expériences

J’ai ressenti beaucoup de joie et un grand centrage dès que je respire avec vous, toute la semaine. Je me suis senti agir avec vous et recevoir la force de l’alliance avec toute chose, et tous les êtres, beaucoup plus facilement activée. Cela m’a fait vivre un déclic d’une alliance beaucoup plus respirée, avec le temps de vraiment la sentir, la découvrir.

L’alliance a été d’ailleurs le centre des messages de mon Guide cette semaine.

J’ai expérimenté l’alliance avec Gaia et avec l’argile verte pour soigner une verrue qui était là depuis presque 3 mois et qui avait résisté aux traitements et actions que j’avais faits avant. Là, en 5 jours, avec beaucoup d’amour et de dialogue avec mes cellules et l’argile verte, elle a disparu entièrement. J’ai ressenti un déclic de certitude de prendre le temps d’un vrai contact avec l’essence des choses et le centre de mon cœur.

 Merci beaucoup a tous de permettre par nos rencontres ces apprentissages poussés, portés, aidés.

J expérimente aussi tous les jours l’alliance avec l’eau de la rivière qui est très froide. Au début, les mains devenaient blanches et mon corps était bousculé. Et en prenant le temps de ressentir la relation à l’eau dans mon cœur, et d’établir un dialogue avec les cellules, en les prévenant et en les préparant pour le soin de l’eau de la montagne, ces bains froids deviennent une histoire d’amour, des soins profonds qui me délestent d’anciennes lourdeurs, et mon corps n’a plus aucun malaise, au contraire il est vivifié et heureux.

Tout change avec mon attitude.

Merci Reine Claire et Mario de nous répéter les clés pour apprendre la vie simple. Ça nourrit et renforce ma compréhension et mon élan de ne plus rien faire seule.

J’ai entendu à travers les messages de la semaine cet appel à nous ouvrir dans la conscience de l’Unité pour donner et recevoir bien davantage. Je sens combien je reçois. Je pose la demande d’apprendre à vraiment donner à partir du canal que je suis, dans la simplicité d’un corps qui respire à la Source.

Merci à vous d’être là, de pouvoir aussi faire le stage de cette manière, de façon très ancrée dans le quotidien, sans rien d’exceptionnel, si ce n’est un choix accru, et le soutien de votre rassemblement, qui donne envie de ne plus lâcher cette engagement plus plein, cette vigilance plus grande, ces rendez où je me suis donné plus de temps. Que ma garde ne baisse pas et que le stage continue avec intensité, c’est mon intention.

Voilà.

Et que la paix soit sur la Terre! C’est notre intention commune. Tous la même.


 Témoignage de Josianne du Québec :

Le camp Alao Saya à distance se vit très bien pour moi. Je suis en contact direct avec vous et le véhicule du groupe sans les ‘interférences humaines’. J’apprécie fortement ce support qui m’est offert cette semaine, tout particulièrement de le vivre avec une autre personne dans le quotidien de la vie. Présentement, mon corps mérite toute mon attention et c’est ce que je lui offre en le gardant dans un lieu près de la nature.

Les deux dernières journées du camp se sont avérées les plus intenses. Je me suis  »installée » plus profondément au niveau du cœur et j’y suis restée plus facilement. J’ai pu goûter au silence intérieur que procure cet ancrage et j’avoue que cela fait du bien. Je me sens tellement plus solide et tout y est plus simple. N’est-ce pas? Je me sens comme un pilier qui fait passer la lumière que je reçois à travers toute l’humanité.

Cette connexion avec vous tous me donne la puissance de faire un pas à la fois et de créer ce que je veux voir s’épanouir dans le Nouveau Monde.

Que cette Force d’Union consciente soit avec vous.


Témoignage de Céline Jacques du Québec :

Je marchais dans mon sentier battu, confortablement installée dans mes habitudes sécurisantes…. Le camp commence et voilà que tout mon être s’ouvre, des portes inexploitées s’ouvrent et j’entre dans l’inconnu, j’accepte d’avancer à tâtons tout en faisant confiance à la Source en moi. J’emprunte des sentiers nouveaux, la vie a tant à donner!

Là où je suis, la nature est sublime. La rivière me parle d’abandon, les arbres de confiance en la vie, en ce que je suis, en ce que je crée. Je suis plus proche de la nature que jamais, plus proche de mon être.

Je suis remplie de gratitude et d’amour, Je vous embrasse tous du plus profond de mon cœur.